google.com, pub-8409915911180558, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

COMMENT FAIRE LE FOCUS SUR UNE ÉTOILE…

J’ai un appareil extraordinaire, l’Olympus OMD E-M1 Mark III, qui possède un mode pour faire la mise au point sur les étoiles. Une fois mis en branle, le système varie la mise au point, déplaçant le point de focus d’avant en arrière, pour finalement s’arrêter lorsque le point qui forme l’image est le plus petit, donc que l’étoile est en focus.


Mais ce système fonctionne seulement avec des objectifs autofocus Olympus de série « Pro ». Il est inutilisable avec mon télescope ou avec mon vieux catadioptrique 1000 mm Nikon. Comment alors faire une mise au point précise sur une étoile? Il faut un masque de mise au point…


Pour les objectifs, prenez un capuchon du bon diamètre et percez deux trous distants de quelques centimètres à l’aide d’une perceuse électrique munie d’une mèche de ¼ de pouces. Avec l’appareil monté sur trépied, poussez l’ISO au maximum et utilisez la visée directe sur l’écran LCD; si possible, grossissez l’image sur l’écran. Pointez vers une étoile brillante. Placez votre capuchon modifié sur l’objectif et tournez la bague de mise au point en manuel. Si l’image est hors-focus, vous verrez deux étoiles là où il devrait y en avoir une seule! En tournant la bague, les deux images vont graduellement se rapprocher l’une de l’autre pour finalement fusionner lorsque la mise au point sera parfaite!


Ce vieux truc fonctionne également avec les télescopes. J’ai fabriqué un masque en utilisant un disque taillé dans du « foam core » noir. Mon premier masque comportait deux trous ronds, similaires à ceux percés dans notre capuchon d’objectif. Un autre masque est un peu plus sophistiqué : il comporte trois trous triangulaires, de sorte que l’image d’une étoile hors focus apparait alors comme trois triangles qui convergent en un seul point rond lorsque la mise au point est parfaite.


Si on travaille avec un appareil qui ne permet pas de faire la mise au point sur un écran LCD, on peut également faire la mise au point manuellement en se servant des indications gravées sur le baril de l’objectif. Il ne faut pas tourner la bague de focus pour la coller au maximum du focus « infini »; on dépasse alors la mise au point et l’image sera floue. Selon les marques d’objectifs, il faut repérer un symbole qui ressemble à un « L » ou un « 8 » couché sur le côté. La ligne verticale du L ou le milieu du 8 représentent la mise au point à l’infini.


En utilisant ces quelques outils rudimentaires ou en faisant la mise au point manuelle de la bonne façon il sera toujours possible d’obtenir des images parfaitement nettes… en autant que le trépied soit solide et que le temps d’exposition ne soit pas trop long.


LES PHOTOS


La base de la mise au point manuelle. Si on tourne simplement la bague de mise au point au maximum, on dépasse généralement la mise au point à l’infini. L’infini se trouve au milieu du « 8 ». Par contre, certains objectifs ne comportent pas d’échelle de mise au point…

Un outil simple à fabriquer avec un capuchon d’objectif. On perce deux trous à l’aide d’une perceuse (mèche d’environ ¼), suffisamment espacés, mais pas trop.


Avec le bouchon sur l’objectif on pointe sur une étoile brillante et on tourne la bague de mise au point. Lorsque la mise au point n’est pas bonne, on voit deux étoiles qui se rapprochent graduellement lorsque la mise au point s’approche de l’infini. Une seule étoile signifie que la mise au point est parfaite!


Un masque semblable peut être fait pour les télescopes. Le mien comporte trous ouvertures triangulaires…


… qui transforment une étoile en trois triangles lorsque la mise au point n’est faite.

Posts récents

Voir tout
bottom of page