google.com, pub-8409915911180558, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

MISE À JOUR ET “STACKING” FAÇON OLYMPUS

Dernière mise à jour : 17 mars 2021

Il y a quelques mois, Olympus a mis en ligne une mise à jour de son micro logiciel (ou comme disent les anglais, un « firmware update ») pour le OMD E-M1 II, un de mes appareils. Parmi les améliorations, Olympus a modifié les paramètres du focus stacking, qui passe d’une obligation de 6 images empilées, à un choix variant de 3 à 15 images, soit beaucoup plus de contrôle pour le photographe.


Pour la plupart des appareils, le stacking implique de faire plusieurs photos en avançant le focus entre chaque image. On utilise ensuite un logiciel pour empiler les images en gardant la portion nette de chacune d’elle. Olympus fut la première compagnie d’appareil photo à incorporer le stacking à même un boîtier. On choisit le « bracketing », puis le « Focus BKT », et ensuite le nombre d’image et le différentiel entre les images. Sur l’écran on voit alors un cadre à l’intérieur de l’image principale; le stacking cause une distorsion sur le pourtour de l’image, l’appareil doit donc recadrer légèrement pour éliminer ce défaut.


Le résultat final est généralement parfait, sans avoir le trouble de passer par l’ordinateur ou d’attendre pour savoir si la série de photos est réussie. Le seul désavantage est que l’appareil conserve toutes les photos qui ont servi à produire l’image finale. Il faudra les effacer une à une si on juge qu’elles sont inutiles. Dans une communication personnelle avec Olympus, on me dit que c’est impossible de programmer l’appareil pour qu’il efface automatiquement les photos individuelles. Peut-être qu’un jour, dans une autre mise à jour, trouveront-ils le moyen.


Les mises à jour de micro logiciel sont chose commune pour tous les appareils numériques. On trouve généralement la version courante utilisée par l’appareil dans les menus « outils »; souvent, il s’agit du dernier item affiché. Pour savoir si une nouvelle version existe, la meilleure façon consiste à la rechercher à l’aide de Google : par exemple « firmware update olympus omd e-m1 II ». On trouvera rapidement le site permettant de télécharger l’application dans son appareil, en plus d’obtenir des renseignements sur les améliorations apportées. Parfois, la mise à jour sera sans importance pour la plupart des utilisateurs; par exemple, j’ai déjà vu une mise à jour pour corriger des erreurs d’orthographe en polonais… Mais souvent, la mise à jour peut s’avérer utile au point de créer un nouvel appareil avec des performances accrues.


Tel a été le cas du vénérable Canon 7D original. Cet appareil a été en production pour un peu plus de 5 ans, la plus longue durée d’un boîtier Canon. Pendant que les rumeurs d’un remplacement se répandaient sur le Web, Canon surpris ses utilisateurs avec une mise à jour si avancée que l’appareil s’est maintenu en production pour deux années additionnelles.


Les mises à jour sont généralement plus communes au début de l’existence d’un appareil; c’est une façon pour les manufacturiers de régler quelques « bugs » de conception. Après un an ou deux, le rythme des mises à jour aura tendance à diminuer. Mais ça vaut toujours la peine de vérifier de temps à autre si une nouvelle version n’a pas été ajoutée pour votre appareil.


Par exemple, voici la liste des améliorations du dernier micro logiciel pour mon E-M1 Mark II :

  • Nouvel algorithme AF de l'OM-D E-M1X intégré sur l'OM-D E-M1 Mark II.

  • AF vue par vue (S-AF) permet une mise au point précise même avec diverses perspectives.

  • C-AF Priorité centrale peut être désactivée pour Modes AF Cible autres que Unique, Petite et à 121 points.

  • Groupe 25 points ajouté.

  • C-AF + MF ajouté

  • MAP haute précision même dans l'obscurité et avec sujet de faible contraste.

  • L100 ISO ajouté.

  • «Traitement Faible ISO (Priorité Détails)» offre une résolution plus élevée.

  • Bruit causé par ISO élevée est réduit de 1/3 versus l'OM-D E-M1 Mark II v2.3

  • Log shooting est possible pour de meilleurs résultats lorsque les conditions d'éclairage changent facilement.

  • Focus Stacking fusionne de 3 à 15 photos pour mieux rendre le sujet

  • La fonction Sans papillotement prévient les expositions instables notamment lors de prise en rafale à l'intérieur.

  • Priorité Fréquence d'images sur LV Boost 2 maintenant possible.

  • L'édition des données USB RAW maintenant possible.

  • Changements de réglage et affichage en mode lecture pendant l'écriture de la carte SD.

LES PHOTOS

Le E-M1 II a été réglé sur 8 images; j’ai ensuite choisi le point le plus près pour faire la mise au point. L’appareil a ensuite avancé le focus pour chaque image subséquence avant de les assembler.

L’image finale…

Les images individuelles.

Calopogon July 09, 201949 et Rose Pogonia July 09, 20197: Environ 5 images empilées, dans la tourbière du parc de Frontenac.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page